Le DUB

Publié le par Paul

Le DUB est un genre musical issu du reggae. La face expérimentale du reggae jamaïcain, devenu un genre indépendant dans les années 1980-1990.

À l'origine, dans les années 1970, le « dub » se trouvait sur la face B des 45 tours de reggae. Littéralement inventé par l'ingénieur du son King Tubby et développé par Lee 'Scratch' Perry, Mad Professor, Jah Shaka et bien d'autres, ce style se caractérise par une accentuation rythmique, lourde et dépouillée, sur une mélodie squelettique, une ligne de basse mise en valeur, de rares passages de chant et surtout par des effets (écho, phaser, basses saturées, réverbération) qui permettent au disc-jockey de faire un spectacle sonore très accrocheur.

Les principes fondateurs du DUB ont été repris par des artistes n'appartenant pas à la scène reggae classique comme Bill Laswell ou Mick Harris, lesquels l'ont émancipé de ses racines jamaïcaines. Le genre n'est donc plus à l'heure actuelle une ramification du reggae mais bien un genre à part entière. Ce qui conforte aussi l'indépendance du DUB par rapport à ces origines, est que cette musique s'est développée au quatre coins de la planète avec des musiciens aux différentes influences musicales ainsi que des origines culturelles comme sociales complètement différentes. Sans aucune connexion entre eux. Ce qui en fait une musique plus que riche et variée. Allant de choses jazzy jusqu'à un son très rock en passant par des musiques transes ou tribales. Elle peut être chaleureuse comme sombre. Riche au niveau de l'instrumentation comme sobre et épurée. De nos jours, on peut différencier plusieurs styles de DUB : le stepper (sur une mesure à 4  temps, la grosse caisse bat les 4 temps de la mesure) plutôt le son britannique, le novo dub (beaucoup d'effets tels que le delay ou le cut-off, et des parties de batterie, des beats, à tendance hip hop ou jungle) que l'on classifierait comme étant un son plus français, le DUB ambiant (dont le précurseur fut The Orb), le dub poetry qui comme le nom l'indique regroupe le DUB et la poésie (on parle aussi de + en + de spoken voice), le dub old school (reggae sans paroles avec de l'echo) et d'autres styles moins répandus.

Le DUB a la particularité comme musique de pouvoir être joué avec des machines, avec un groupe en live, ou encore uniquement par un DJ qui passe ses vinyles.

On peut voir aujourd'hui une particularité française dans la naissance de groupe DUB jouant tout en live sur instrument (High tone, Zenzile, Ezekiel...) à la différence du dub anglais uniquement conçu pour machines (Mad Professor...). Les groupes de dub font souvent des duos entre eux ou avec des artistes plus ou moins connus (zenzile et le violoncelliste de M Vincent Ségal, Ez3kiel avec Daau et Yann Tiersen).


Un site à voir : http://www.infratunes.com/groupes_style_dubreggae.html

Publié dans Textes

Commenter cet article